Vous êtes ici: Critiques d'art > Avant propos > Torossian, poésie de la forme
Torossian, poésie de la forme
Solange Lemaire

"…Originaire du Liban, Torossian est venu chercher à Paris ce climat spirituel que l'on ne trouve nulle part ailleurs. Ancien élève de Brianchon, il a exposé en 1960 une première fois, au Club des Quatre Vents. Sa nouvelle exposition a été inaugurée le 7 Mai dernier par S.E. Monsieur l'Ambassadeur André François-Poncet. De pures formes nues, inscrites dans l'espace, témoignent de ses effectives recherches sculpturales transposées dans le domaine pictural. Les volumes pleins et fermes sont devenus par sa volonté de les poétiser figures étherées dont l'arabesque colorée s'intègre dans un mouvement fluide, aérien. La figure statique s'est peu à peu dépouillée de la pesanteur. La ligne reste pure mais le sentiment du volume plein est dépassé peu à peu par l'expression colorée. Chaque toile incite à une recherche de l'expression du mouvement; l'élément majeur en est le cercle magique mais chacune d'elles forme un élément nouveau de géométrisation: mouvement en amphore, en volutes, en horizontales, en parallèles et ces lignes sont éléments poétiques par la vertu de la couleur volontairement sourde, animée de rousseurs, de quelques rouges ardents qui sont éléments de passion et d'évasion. Un pur visage de femme, surréaliste dans son évanescente expression, incite aussi bien au rêve poétique qui transfigure chacune de ces formes écrites si ardemment et si finement par Torossian…"

Solange Lemaire
Conservateur au Musée du Louvre Paris,
Mai 1963

 


     
 
Biographie | Expositions | Parcours artistique | Critique d'art | Publications | Les ecrits de torossian | Contactez moi