Vous êtes ici: Avant propos
AVANT PROPOS
L'homme, l'artiste
Cinq années sont passées depuis notre première rencontre. Je l'attendais au Café des Lettres du Centre Culturel Français. Un homme de taille moyenne, la soixantaine passée, aux cheveux grisonnants, est apparu. Il tenait une pipe d'une main et une grosse sacoche de l'autre.
 
Article 2
Torossian confie ses rêves à la toile. Parce que le fond de l'homme est fait d'une nostalgie inexprimable, sa peinture est une quête toujours recommencée dans l'expression de son être.
 
Article 3
Torossian a su faire passer dans sa peinture une délicate sensualité qui ravit à la manière d'une douce musique.
 
Torossian, poésie de la forme
"...Originaire du Liban, Torossian est venu chercher à Paris ce climat spirituel que l'on ne trouve nulle part ailleurs. Ancien élève de Brianchon, il a exposé en 1960 une première fois, au Club des Quatre Vents. Sa nouvelle exposition a été inaugurée le 7 Mai dernier par S.E. Monsieur l'Ambassadeur André François-Poncet.
 
Torossian,... la femme sans cesse épurée...
Tel était le titre que Marie-Thérèse Arbid consacrait le 5 Mai 1967 dans le quotidien Beyrouthin «Le Jour» à l'exposition Torossian qui déjà plaçait la femme au centre de son œuvre. Et l'artiste de renchérir: "...Je l'aime, je n'aimerai rien d'autre...". Le Centre Culturel Français de Beyrouth se devait de présenter cette rétrospective du "Nu" dans l'œuvre de celui qui, après des études à l'Académie Libanaise des Beaux-Arts sous la direction de César Gemayel, étudiait cinq ans à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.
 
"L'œvre d'art est un mystère..."
Il est inutile de dire qu'un tel rapport avec les objets de ce monde et l'acte même de peindre est d'un raffinement sans commune mesure avec le plaisir orgiaque et grossier qui est souvent présenté par nos peintres et critiques d'art comme modèle Tde passion et de création en peinture. Que dire encore de ces amoureux d'abstraction où l'âme et la nature se figent et meurent dans des efforts prodigieux d'artifices, de géométrismes, de tritulations des matières et des objets de la toile. Ce luxe vain de la modernité ne peut tenter que ceux qui n'ont rien à dire en peinture et en critique.
 
Témoignage du professeur Brianchon
Témoignage du professeur Brianchon
 
La couleur à l'ombre de la courbe
Ce qui prend et attache dans l'art de Torossian, c'est la curieuse alliance d'une gaieté foncière avec le «sérieux» d'une recherche exacerbée mais dont – habileté ou candeur? – les tenants et aboutissants se perdent dans les jeux de surface immédiatement offerts. Il faut donc aller d'abord au plus pressé, à ce qui se montre avec le plus de voyante impatience: les couleurs. Là, parce qu'il se connaît virtuose et charmeur, Torossian s'octroie des extravagances délicieuses.
 
Article 9
A trente ans, Torossian manifeste des qualités de peintre, naturelles et acquises, d'une maturité remarquable. Figures surtout, mais aussi natures mortes et paysages relèvent d'un sens à la fois monumental et poétique de la structure, d'une volonté de simplification qui reste vivante, d'une originalité et parfois d'une liberté d'interprétation et d'exécution qui dénotent le créateur en possession d'un métier confirmé.
 
Torossian
Torossian met l'accent, d'autre part, sur la part de nouveauté qu'il décèle dans chacune des compositions. Autrement dit, il n'a jamais l'impression de tomber dans le répétitif alors qu'il réécrit la forme qui présente toutefois, sur le plan anatomique, quelque similitude.
 
Article 11
Torossian met l'accent, d'autre part, sur la part de nouveauté qu'il décèle dans chacune des compositions. Autrement dit, il n'a jamais l'impression de tomber dans le répétitif alors qu'il réécrit la forme qui présente toutefois, sur le plan anatomique, quelque similitude.
 
Article 12
Tout, dans l'œuvre de Torossian, baigne dans le silence. Un silence profond et absolu. Aucun, détail pour vous faire soupçonner le moindre bruit.
 
Torossian au «Gab Center»
Torossian au «Gab Center»


     
 
Biographie | Expositions | Parcours artistique | Critique d'art | Publications | Les ecrits de torossian | Contactez moi